Des finances publiques robustes

Avant la crise, les finances publiques du Québec affichaient des surplus récurrents. Depuis 2014-2015, le solde budgétaire réel du gouvernement affiche systématiquement des résultats supérieurs aux attentes.

En cinq ans, le gouvernement a accumulé une réserve de stabilisation de près de 15 milliards de dollars afin de pouvoir réagir à des jours plus sombres. Ces résultats budgétaires exceptionnels s’expliquent d’abord par le zèle dans l’application des mesures d’austérité. Non seulement le rythme de croissance des dépenses prévu aux budgets était insuffisant, mais les réseaux, trop habitués aux compressions, n’ont pas utilisé toutes leurs enveloppes.